Accueil > Bilan de 6 années au conseil > Brumath contact 2011-03

Brumath contact 2011-03

vendredi 14 mars 2014, par Jean-Yves EHLENBERGER

Le silence des agneaux ?
Le conseil municipal de février a débattu des orientations budgétaires 2011, alors que l’Etat, dans sa logique d’asphyxie des collectivités locales, n’a toujours pas fixé les règles du jeu du financement de ces collectivités. Il faudrait que les conseillers municipaux, doux agneaux qu’on mène àl’abattoir, se résignent en silence àaccompagner la mort des communes, en décidant d’un budget dont ils savent que les recettes vont encore baisser, sans même savoir de combien ? C’est certes l’attitude adoptée par les élus UMP de Brumath, avec l’appui de leur groupe municipal, qui appliquent ici docilement ce que leur majorité nationale a décidé ailleurs. Ce n’est pas l’attitude des élus ADSE qui refusent cette logique, comme ils s’élèvent régulièrement contre tout ce qui affaiblit les communes et la démocratie locale. Politique locale et nationale sont intimement liées : on ne peut mener l’une sans aborder l’autre.
Autre grand débat de ce début d’année, la Cour du château : autre grand moment de silence, lorsque le maire est invité àtirer les leçons de la mobilisation qui a permis à2000 Brumathois de s’inviter dans un débat que la municipalité préférait mener àhuis clos. Assourdis comme nous par ces grands silences ? Faites le savoir !

Répondre à cet article