Accueil > Bilan de 6 années au conseil > Questions écrites au Maire, pétitions > Ordures ménagères : pétition pour reporter et retravailler la redevance (...)

Ordures ménagères : pétition pour reporter et retravailler la redevance incitative

dimanche 9 mars 2014, par Jean-Yves EHLENBERGER

Etienne WOLFF
Président de la Communauté de Communes
67170 BRUMATH
Brumath, le 19 juin 2013

Monsieur le Président,

Un nouveau système de ramassage des poubelles doit être mis en place dans toutes les communes de la
communauté de communes du Pays de Brumath. C’est la redevance incitative.
Pourquoi ce changement ?
Le système nous est présenté pour favoriser le tri des ordures ménagères.
Mais depuis 1998, les citoyens de nos communes trient déjàles ordures ménagères.
Ce nouveau système entraîne de nouvelles contraintes.
Pour toute une partie de la population, cela va créer des problèmes importants : familles avec plusieurs enfants,
personnes dépendantes, assistantes maternelles, personnes qui habitent des immeubles collectifs … .
Ce nouveau système va conduire àaugmenter les tarifs.
Le tarif sera désormais calculé en fonction du nombre de « levées  » c’est-à-dire en fonction du nombre de fois où
les habitants sortiront leur poubelle.
En 10 ans, le tarif a déjàaugmenté de 40% : 120 euros par an en 2002 ; actuellement près de 200 euros.
Avec le nouveau système, c’est une augmentation d’un seul coup de 30% : 265 euros par an au lieu des 200 euros
actuels pour le même service.
En effet, les habitants devront payer 200 euros pour 26 levées par an – soit 1 fois toutes les 2 semaines. Ensuite ce
sera 2,50 euros de plus par semaine – soit 265 euros.
Ce nouveau système fait peser des risques sur la propreté et la salubrité de nos communes.
Comment vont-faire ceux qui ne peuvent pas payer plus leur facture de ramassage des poubelles ?
Quels risques sanitaires de garder pendant plusieurs semaines des déchets ménagers dans nos poubelles (odeurs,
nuisibles …) ?
Le compost dans des immeubles collectifs est-il une solution vraiment crédible ?
Plusieurs centaines de nos concitoyens ont assisté aux réunions publiques organisées par la communauté de
communes.
Lors de ces réunions, de nombreuses questions sont restées sans réponse.
Il n’y a eu aucune concertation avec la population ; les décisions étaient déjàprises.
L’augmentation massive des tarifs pour un service équivalent n’est pas acceptable.
C’est pourquoi, nous demandons :
- Le report de la mise en place de la redevance incitative
- La non-augmentation des tarifs pour 52 levées par an (1 fois par semaine)
- Une réelle concertation avec la population.
Nous invitons tous les citoyens des communes de notre communauté de communes qui partagent cette
demande àagir ensemble pour la porter collectivement.

Répondre à cet article