Accueil > Notre projet > Débat enrichissant le 29 janvier

Débat enrichissant le 29 janvier

vendredi 1er février 2008, par Jean-Yves EHLENBERGER

Notre liste a dévoilé son programme mardi 29 janvier, àl’occasion d’une réunion publique àla Mairie. L’assistance d’une soixantaine de personnes a ainsi pu découvrir concrètement nos projets, articulés autour de 3 axes : la démocratie locale, la défense et le développement des services publics ainsi que l’aménagement durable.

Après la présentation du programme par nos candidats, un échange fructueux a pu s’établir entre notre équipe et nos 60 invités.

Le débat a permis de nous conforter dans l’idée que les Brumathoises et les Brumathois sont demandeur de dialogue pour les grandes questions qui concernent leur ville et leur vie. Informer, débattre puis décider comme l’a expliqué Michel Thomas, voilàle bon ordre des choses. Et voilàcomment nous entendons décliner la démocratie àl’échelle de notre commune.

Giovanni Corato a expliqué notre détermination en faveur d’un service public de qualité, accessible àtous, a trouvé un large écho parmi les personnes présentes, nous confortant ainsi dans l’idée qu’une équipe municipale ne peut pas se contenter d’observer et de suivre timidement la population, mais qu’elle doit être force de proposition et apporter de l’innovation (cantine, périscolaire, conseil des aînés, transports publics etc).

Enfin, Dominic Wagner a dévoilé notre vision et nos projets pour l’aménagement durable de la ville ; ce thème a fait l’objet de nombreuses questions. Notre refus du projet de village vacances au plan d’eau, monté en catimini par l’équipe sortante, est largement partagé par l’auditoire ; notre vision de la vocation familiale du plan d’eau, de la forêt et des bords de la Zorn correspond aux attentes des Brumathois.

Jean-Michel Delaye, qui présidait la soirée, a fait en sorte que tout le monde puisse s’exprimer, y compris des personnes sceptiques ou en désaccord sur certains points du projet. Làest pour moi la vraie réussite de la soirée : pouvoir débattre, avec passion parfois, mais avec courtoisie toujours, des principaux enjeux pour notre ville et son avenir.

Le temps manquait pour convaincre tout le monde de la faiblesse du dossier de route submersible. Nous allons donc continuer àexpliquer en quoi ce projet est àrevoir, sur la forme et sur le fond. La solution miracle n’existe pas, les réactions de la salle l’ont bien montré. Pour notre part, il est évident qu’il faut agir sur plusieurs facteurs, en développant les alternatives au tout voiture : vrai réseau cyclable, accès et parking aux gares, parking périphérique de covoiturage, réseau de transport en commun adapté au bassin de vie.

Nous avions vu juste en soulignant l’utilité de disposer d’un lieu central de culture, de rencontre et de débat, intergénérationnel ... Il ne s’agit pas pour nous de multiplier les équipements : une médiathèque par ci, un local pour les aînés par là, une maison des associations ou un espace scénique ailleurs. Non, notre projet est de rassembler en un seul espace, au coeur de la ville, ces différentes fonctions. Ce lieu est la synthèse des trois axes de notre programme, puisqu’il sera un lieu d’information et de débat démocratique, un lieu de services et de culture, et un lieu contribuant àl’aménagement durable puisqu’il dynamisera le centre ville en lui (re)donnant une âme.

Cette réunion du 29 janvier m’a convaincu, s’il était nécessaire, que notre démarche répond àl’attente de nombreux Brumathois, que notre projet est crédible, et que notre équipe a la compétence et la maturité pour conduire Brumath dans les années qui viennent.

Il nous reste 6 semaines pour transformer ce premier essai. Tout est désormais possible ...

Jean-Yves Ehlenberger
Porte-parole de la liste ADSE

Documents joints

Répondre à cet article